Halloween, Le Guide [Scientifique] de Survie pour la nuit d’Halloween

Après un article sur Halloween traitant avec plus ou moins de sérieux du bestiaire fantastique populaire, j’ai décidé de faire un second article plus léger cette fois.

Voici un Guide de Survie en cas de réveil des morts et des âmes en peines venues hanter cette veillée du 31 octobre.

Si vous ne le saviez pas, Halloween avant de venir une fête consumériste est, comme Noël, un rite païen ré-approprié par le christianisme pour en faire une fête en l’honneur des saints et des morts.

L’idée étant de se déguiser afin de faire fuir les esprits qui auraient l’audace de venir trainer leurs masses ectoplasmiques et immatérielles durant cette nuit .

Voici quelque conseil que la science vous donne pour faire mouiller leurs draps aux fantômes et autres créatures fantastiques que vous seriez amené à rencontrer pour Halloween.

Tout d’abord, commençons par choisir un masque. Mais comment choisir pour faire le plus peur possible, des chercheurs se sont posés la question. Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article sur le sujet ici. Ce qu’il y a en retenir c’est que les masques ont plus ou moins le même impact sur les humains que sur les animaux, il vaut donc mieux miser sur l’attitude pour effrayer les revenants.

Si vous rencontrez une Momie vous pourrez toujours essayer de tisser un lien (ou du lin si c’est votre truc) en lui proposant du Hashish, du Tabac ou de la Cocaïne. car les traces de ces substances observés sur différentes momies égyptiennes laissent supposer qu’elle ne serait pas contre une cigarette ou plus .(First identification of drugs in Egyptian mummies. Par S.Balabanova,.et al, Naturwissenschaften 1992.)

En cas d’attaque de Zombie David Mizejewski nous explique sur son Blog que la Nature s’en débarrasserait très bien grâce à nos amis les animaux. Donc n’hésitez pas à prévoir un ours ou un lion domestique pour la soirée.

Mais sinon vous pouvez aussi vous amuser à faire des modèles mathématiques de diffusion et de progression de la zombification comme le Dr. Robert Smith? ici !

Au cas où vous ne le saviez pas, Halloween est aussi une famille de gène comprenant Spooky, Spookier, Phantom, Disembodied, Shadow et Shade présent chez la Drosophile (Drosophila melanogaster).

#Esperluette: Si vous ne savez quoi regarder ce soir, The Rocky Horro Picture Show est un classique parfait pour Halloween ?

Je vous laisse d’ailleurs sur le générique de début du film qui fait référence aux classiques de la SF et du Fantastique:

Science-Fiction/Double Feature

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *