L’Archéo-ranger

Productions faites par Adrien, l’archéo-ranger de Sci&Fi.

Un instantané vieux de 3,4 milliard d’années

Il y a des choses incroyables à découvrir dans le monde de la paléontologie et de l’archéologie et puis il y a ceci. Un truc qui surpasse tout le reste. En effet, nous allons découvrir un fossile vieux de 3,4 milliard d’années. Il s’agit donc d’un objet qui daterait donc de l’ère où la Vie serait apparue sur Terre. Et nous ne vous parlons pas d’une découverte poussiéreuse, non, non, il s’agit d’une découverte datant (tout juste) de la semaine dernière.

Photographie d'un tapis microbien fossilisé

Photographie de la formation rocheuse étudiée. Sur le plan rapproché à droite, des feuillets fins (des laminations) peuvent être observés (repris de l’article de Duda et al.).

Ces types de fossiles sont appelés des stromatolithes, (suite…)

Un nouveau venu dans notre famille

Il est assez peu commun d’ajouter un nouveau membre à la famille Homo, mais c’est pourtant ce qui arriva l’année dernière. Homo naledi, un parent de notre espèce jusqu’alors inconnu a été ajouté à l’arbre évolutif déjà complexe du genre Homo. A Sci&Fi, nous aurions aimés que cet autre humain soit encore présent de nos jours, ne serait-ce pas fantastique d’avoir un miroir de notre propre humanité à cette époque qui est la nôtre ? Qui sait comment l’Histoire se serait déroulée alors ? Mais trêve de digression revenons en au sujet…

Assemblage d'un fossile d Homo naledi

Homo naledi, assemblage de certains des ossements retrouvés (image tirée de Berger et al.)

Plus de 15 000 fragments de squelettes représentant au moins 15 individus ; (suite…)

Un poil ancestral

Fossil of Spinolestes

Restes fossilisés de Spinolestes xenarthrosus

Voici Spinolestes xenarthrosus, ou fur ball (la boule de poil) comme les média l’ont surnommé. Mais cela ne lui rend pas justice car cet ancien animal est la preuve la plus ancienne de nombreux traits. Bien qu’il soit difficile de l’apprécier sur la photo, il possède un des éléments les plus basiques qui identifie les mammifère modernes : les poils. En effet, sa peau et son pelage sont très semblable à ceux des mammifères actuels, jusque là rien d’extraordinaire si ce n’est que celui a 125 millions d’années !
Il y a quelques détails intéressants concernant cet animal. (suite…)

Une indétectable coopération

Certaines découvertes n’attendent que d’être faites. En 2012, l’une d’entre elles a été faite sur une dalle de pierre datée de 453 à 458 millions d’années qui reposait dans un musée depuis plus d’un siècle. Sur celle-ci a été découvert une colonie de plancton préhistorique où les espaces occupés par les différents individus sont en fait connectés entre eux. Une particularité unique à cette espèce ou étant passée inaperçue chez les espèces parentes de celle-ci.
Graptolite specimen - Dicranograptus aff. ramosus

(suite…)

La plus ancienne plante terrestre

Plus vieux fossiles de plantes - spores d'hépatiquesCe que vous contemplez ici sont les restes de plantes les plus anciens jamais découverts. En réalité, il s’agit de spores (de cryptospores pour être exact) ne faisant pas plus de 40 micromètres de large et provenant d’au moins cinq espèces différentes. En datant les roches les contenant, l’on a pu s’apercevoir que celles-ci avaient entre 471 et 473 millions d’années ! Aucunes des espèces produisant ces spores n’a survécu jusqu’à aujourd’hui ; mais leurs descendantes, elles, ont perduré. Elles forment une clade (“très grand groupe d’animaux ou de plantes descendant d’ancêtres communs”, Larousse.fr) de plantes primitives, (suite…)

Le sanctuaire des serpents

Ilha queimada grande - sanctuaire des serpents
Cette fois-ci, nous revenons sur Terre et nous nous penchons sur un sanctuaire de serpents mortels. Son nom fait référence à un feu détruisant la terre, elle est située à des kilomètres de la côte brésilienne, ces luxuriantes forêts abritent des serpents venimeux, accostons sur l’Ilha da Queimada Grande… (suite…)

Eau sur Mars – que sait-on vraiment – partie 1

Les médias ont beaucoup épilogué sur la présence d’eau sur Mars, les dernières découvertes de ravines, etc… A Sci&Fi, on est pas fana de science faite sensationnelle et surtout inexacte. Si vous avez prêté attention à ce que diverses sources ont relaté, il semblerait que l’on ait découvert, au moins trois fois, qu’il y ait de l’eau sur Mars. Eh bien les choses sont un peu plus subtiles et complexes que cela ! Suivez-nous dans un petit voyage historique pour comprendre ce que les scientifiques ont réellement dit et ce que l’on sait vraiment ; vous verrez la réalité est toujours plus intéressante que les fabulations qu’ils voudraient nous faire croire.

Retour en arrière : 2009

banniere - sonde phoenix et site atterrissage sur Mars
(suite…)

Ressortir d’un trou noir

On s’imagine un trou noir comme un puissant monstre engloutissant tout autour de lui, même la lumière.
Toutefois, quelques scientifiques ont avancé que les trous noirs n’étaient pas si noirs pour ainsi dire. Le Dr Stephen Hawking par exemple, affirme que des choses peuvent effectivement en sortir voire que des rayonnements pourraient être observés comme sortant d’un trou noir. Alors, voici notre sujet sur ce qui sort d’un trou noir. N’hésitez à nous rejoindre sur Twitter @Sci_and_Fi ou sur notre page Facebook 🙂

NOTE : nous avons fait une erreur dans le second panneau, la masse d’un trou noir est finie (généralement de l’ordre de quelques masses solaires dans le cas de trous noirs provenant d’étoiles qui se sont effondrées). En revanche, la gravité à l’intérieur de l’horizon, elle, est infinie.
NOTE 2 : infographie mise à jour 🙂
Infographie sur la sortie d'un trou noir selon Hawking

Crédits visuels :
Le Dr Stephen Hawking et fond étoilé, wikimedia.

Références :
KTH, Hawking offers new solution to black hole mystery.
Prasanna Kumar,K.N., Kiranagi, B.S. et Bagewadi, C.S. (2012) Hawking Radiation – An Augmentation Attrition Model. Advances in Natural Science.
Wikipedia

L’astéroïde qui valait des milliards

Bande annonce pour l'infographie sur l'astéroïde de platine
Qu’est-ce qui fait des centaines de mètres, se meut à une vitesse hallucinante, pourrait détruire l’humanité et vaut des milliards euros ?

Alors que le monde de l’astronomie a eu les yeux braqués sur la sonde New-Horizon (on en parle dans l’actu de début juillet), un autre évènement de taille vient de se produire. Un astéroïde vient de passer relativement proche de la Terre. Sa particularité ? Il renfermerait un trésor de milliards d’euros en son cœur. Sci&Fi vous en dit plus sur l’astéroïde 2011 UW158. (suite…)